Repéré sur Experts&Décideurs et Le Figaro

Le télétravail et la productivité.

Avec la pandémie covid-19, le télétravail est généralisé en France et dans le reste du monde. Alors que certains décident volontairement de continuer à télétravailler, d’autres cherchent à le fuir.

Des études ont montré que de nombreux individus privés de leur lieu de travail ont développé des“troubles psychosociaux”. Pour beaucoup, le télétravail est associé à un sentiment d'emprisonnement et de solitude. Sachant que la vie d’un français a toujours été rythmée d’habitudes et de rituels, sans le trajet quotidien et les discussions entre collègues, la discipline au travail peut vite être perdue. Certains tombent donc dans la passivité.

En restant à leur domicile, “le travail devient purement cérébral”. Or le cerveau doit être oxygéné, et notre corps à besoin de mouvement pour rester dynamique. Donc à la prochaine réunion, pourquoi ne pas parler debout avec ses mains? Pourquoi ne pas faire une petite balade le matin, et se préparer comme pour aller à son lieu de travail? Grâce à ces changements dynamiques, notre corps retrouve dynamisme et forme pour nous permettre de profiter pleinement du télétravail, tant sur le plan professionnel que personnel. 

Le confort de son chez-soi, le calme et surtout la liberté peuvent-être bénéfique à votre productivité en télétravail. Associés à une direction souple et un travail collaboratif, le sentiment d'appartenance persiste ainsi que l'esprit d'entreprise. 

Alors, êtes-vous prêt à optimiser votre productivité ?

Repéré sur Habitudes Zen

Ces changements ne vous suffisent pas ? Voici “le remède contre le syndrome de la distraction”.

Lorsque nous travaillons sur ordinateur, il est souvent tentant d’ouvrir un nouvel onglet pour vérifier notre boîte mail, répondre à un message, etc… Pourtant, même si nous sommes constamment occupés et en train de passer d’une chose à l’autre, "nous ne faisons que nous distraire". Ceci n’est pas la solution pour être productif au travail.

Alors, que faire ?

Il y a cinq étapes pour combattre le syndrome de la distraction.

1)   Il faut prendre conscience. Lorsque votre attention dérive vers une autre tâche, remarquez-le. Cette réalisation vous aidera à casser cette mauvaise habitude et à la changer.

2)   Notez vos distractions principales. Est-ce votre téléphone, ou une tâche que vous fuyez inconsciemment ?

3)    Travaillez sur une tâche à la fois.Même si vous êtes submergé(e) de travail, le mono tâche est beaucoup plus efficace que d'alterner entre différentes tâches.

4)    Rangez votre espace de travail. Mettez sur votre bureau uniquement ce qu’il vous faut. Sur votre ordinateur, gardez seulement ouverts les onglets destinés à la tâche choisie. Quant à votre téléphone, il est mieux de l'éteindre et de le cacher. Vous pouvez aussi le mettre en mode "nuit" et filtrer les appels depuis vos réglages.

5)   La technique Pomodoro. Si vous travaillez sans pauses, votre cerveau finit par saturer. Un scientifique Italien à donc développé une technique de gestion du temps, appelée Pomodoro. Elle consiste à choisir une tâche et travailler dessus pendant 4 blocs de 25 minutes, en prenant une pause de 5 minutes entre chaque bloc. Au bout de ces 4 sessions de travail, une pause plus longue de 15 à 30 minutes peut être prise. Ce cycle se répète lorsque nous passons à la prochaine tâche.